Atelier Silke

Dorure et encadrement 

logo-atelier-silke.png

Silke Drossaert

076 701 14 39

silke@atelier-silke.ch

www.atelier-silke.ch

Atelier

Grand'Rue 1

1302 Vufflens-laVille

Fondé en: 1985

  • Facebook
  • Instagram

Années d'expérience: 36 ans

  • Pose de feuille d'or sur diver matériaux: bois, métal, minéral, statues, mobilier, coqs de clocher, murs 

  • Techniques anciennes appliquées à des objets anciens et contemporains

  • Dorure de cadres et encadrement

  • Restauration de papier et gravures anciennes

"La difficulté technique réside dans la maîtrise de ses gestes et de sa respiration durant la pose de la feuille d'or de 0,08 micron!"

En quoi consiste votre métier?        

Mon métier consiste à poser la feuille d'or sur toutes sortes de supports et de matières: bois, métal, minéral, statues, mobilier, coqs de clocher, murs… Je conserve et restaure les dorures anciennes avec les techniques de l'époque, mais ce savoir-faire s'applique également aux objets contemporains. Je fais aussi de l'encadrement et de la restauration de papier, de gravures anciennes.

 

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J'avais une attirance pour les métiers manuels et pour les ateliers d'artistes.

 

Quelle formation avez-vous suivie?

Un CFC pour les métiers de doreur-encadreur et des cours particuliers chez des restaurateurs d'art.

 

Quelles ont été les étapes marquantes de votre parcours?

Création de mon atelier, diversification de mes compétences avec ma formation de restauratrice de documents graphiques, découverte du Kintsugi.

 

Quelle est votre devise?

Chaque chose en son temps.

 

En quoi votre métier est-il un "métier d'art"?

Je suis entourée d'œuvres d'art, et tous les jours je travaille au service de la beauté, l'élégance, et l'harmonie des formes et des couleurs.

 

Quelles sont vos principales sources d'inspiration?

La nature, les rencontres, le hasard, les expositions, les antiquités. 

 

Quelles sont les principales qualités requises pour exercer votre métier?

Patience, minutie, rigueur, sens des couleurs et du volume. Ne pas craindre de se salir les mains. 

Quelles satisfactions retirez-vous de votre métier?

J'aime finir la journée et admirer le travail accompli, concret. 

 

Quelles sont les difficultés particulières de votre métier?

Personnellement, je trouve délicat de prévoir le nombre d'heures pour deviser les réalisations spéciales. Mais la difficulté technique réside dans la maîtrise de ses gestes et de sa respiration durant la pose de la feuille d'or de 0,08 micron! 

 

Quelles sont les plus beaux projets auxquels vous ayez pris part?          

En collaboration avec Thérèse Dupont, la restauration-conservation de la Passion du Christ, 14 stations, à Avry-Devant-Pont. Cadres et lithographies.

 

Quelles sont vos plus grandes et plus petites réalisations?

Un travail de dorure sur une série de clefs géantes pour l'inauguration du nouveau Comité International Olympique de Lausanne. Des petits oiseaux de coucou pour l'entreprise SwissKoo, des créateurs de l'ECAL.

 

Quelle est votre anectode préférée?

Le contraste entre le milieu du luxe et mom quotidien. J'ai, par exemple, doré à la feuille d'or des anneaux de rideaux, murs et plafonds d'un WC.

 

Comment voyez-vous l'avenir de votre métier?

L'or a toujours fasciné l'Homme avec sa symbolique solaire et sa beauté intemporelle. Ce métier est en renouvellement, au service de l'art contemporain et du design d'intérieur et industriel. 

Grand rue 41

1304 Cossonay Ville

Suisse

  • Facebook
Prenez Contact

© 2019 AVMA - Association Vaudoise des Métiers d'Art